Au Malawi, bousculades géantes lors du recrutement d'équipes anti-Covid-19

Par AFP

AFRICA RADIO

Plus d'une centaine de personnes ont été blessées mardi au Malawi lors d'une bousculade survenue alors que des milliers de personnes se pressaient à des entretiens d'embauche dans les équipes de dépistage de l'épidémie de Covid-19.

Dans la ville de Mzuzu (nord), plus de 5.000 candidats à un emploi s'étaient rassemblés dans la matinée en réponse à une petite annonce de recrutement publiée par le ministère de la Santé, a rapporté un responsable du ministère.Des incidents ont éclaté lorsque certains ont refusé de faire la queue pour participer aux entretiens."Nous avons complètement sous-estimé le nombre de personnes qui allaient venir, c'est ce qui explique l'incident d'aujourd'hui (...) l'importance de la réponse nous a dépassés, avec des conséquences malheureuses et tragiques", a déploré Charles Mwansambo auprès de l'AFP."A Mzuzu, 118 personnes ont été blessées, dont une grièvement qui a dû être opérée", a-t-il ajouté.Des échauffourées se sont aussi produites à Blantyre, la capitale économique du pays, où 7.000 personnes s'étaient rassemblées pour cette même campagne de recrutement.La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, faisant plusieurs blessés. "Nous avons ouvert une enquête pour déterminer ce qui s'était passé", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police, Paul Tembo.Le Malawi est considéré comme l'un des pays les plus pauvres de la planète. A ce jour, 443 cas d'infection par le Covid-19, dont 4 mortels, y ont été recensés.Le mois dernier, la justice a suspendu sine die l'ordre de confinement de la population du gouvernement au motif qu'il ne prévoyait aucune mesure d'aide aux plus démunis.