Au Malawi, le président nomme une commission d'enquête sur les attaques contre les albinos

8 mars 2019 à 18h05 par AFP

AFRICA RADIO

Le président du Malawi Peter Mutharika a annoncé vendredi avoir nommé une commission d'enquête pour élucider une récente vague d'attaques meurtrières visant des personnes albinos du pays, sous pression de la société civile qui lui reproche son inaction.

Cette commission, présidée par l'ancien juge de la Cour suprême du pays Robert Chinangwa doit rendre ses conclusions d'ici au 30 avril prochain, a précisé la présidence dans un communiqué.Le chef de l'Etat est le cible depuis plusieurs semaines de vives critiques à la suite d'une nouvelle série d'attaques, récurrentes dans son pays, contre les albinos.Dans de nombreux cas, les victimes sont tuées pour leurs organes, utilisés dans des séances de sorcellerie.L'Association des albinos au Malawi, qui se dit frustrée par l'inertie du gouvernement en la matière, a organisé mercredi dans la capitale du pays Lilongwe une manifestation qui a été bloquée par la police alors qu'elle se dirigeait vers la présidence.A la suite de cette marche, le dirigeant de l'association, Overstone Kondowe, avait sommé le président Mutharika d'agir sous quarante-huit heures en le menaçant d'autres actions e protestation.En juin 2018, Amnesty International avait indiqué que 148 crimes contre les albinos avaient été enregistrés depuis novembre 2014 et 21 d'entre eux avaient été tués.Seules 30% des agressions ont fait l'objet d'enquêtes sérieuses, selon les statistiques officielles. Seul un meurtre et une tentative de meurtre ont fait l'objet de poursuites qui ont abouti.