Au Mali, les jeunes réclament leur part de transition

Par Stéphanie Hartmann

AFRICA RADIO

Moussa Kondo, directeur d'Accountability Lab Mali, et "Young leader" estime que les jeunes, et les femmes, doivent prendre toute leur place dans la gestion des affaires au Mali, au risque de revoir un mouvement de contestation dans quelques années.

Au Mali, la concertation nationale promise par les militaires qui ont pris le pouvoir le 18 août dernier, a débuté ce samedi. Elle se déroule à Bamako mais aussi dans les capitales régionales. Alors quelle doit être la place des jeunes dans cette transition ? Nous en parlons avec Moussa Kondo, journaliste Directeur et fondateur de l’hebdomadaire, L’Express de Bamako. Il est aussi directeur du think tank Accountability Lab et a fait partie du programme des jeunes leaders.