Au moins 21 morts dans des combats pour du bétail au Sud-Soudan

Par La rédaction

JUBA (Soudan) (AFP)

Au moins 21 personnes sont mortes cette semaine au Sud-Soudan dans des combats entre hommes armés pour la mainmise sur du bétail, a indiqué mercredi un responsable de l'armée sudiste.

Des hommes armés ont attaqué un camp d'éleveurs bovins lundi à Yirol dans l'Etat sudiste de Lakes.

"Les assaillants ont tué une personne et sont partis avec tout le bétail", a déclaré à l'AFP Kuol Diem Kuol, porte-parole de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA), ex-rebelles sudistes à la tête de l'armée de la région semi-autonome du Sud-Soudan.

"Les gens pillés ont pourchassé leurs assaillants et ont tué vingt d'entre eux", a ajouté le responsable militaire, portant le bilan à 21 morts.

Les violences entre tribus rivales sont monnaie courante au Sud-Soudan où elles sont souvent nourries par des vols de bétails, des différends sur l'accès au pâturage, ou par la vengeance à la suite d'une attaque passée.

Toutefois, les violences cette semaine dans l'Etat sudiste de Lakes ne sont pas ethniques, a affirmé M. Kuol."Il s'agissait de cow-boys criminels cherchant à voler du bétail, cela n'a rien à voir avec la question tribale", a dit le responsable, précisant que la situation "était sous contrôle".

Plus de 700 personnes sont mortes et 152.000 autres ont été déplacées par les violences depuis le début de l'année au Sud-Soudan, vaste région sous-développée qui doit se prononcer dans un référendum en janvier prochain sur son indépendance, selon les estimations de l'ONU.

Des régions du Sud-Soudan limitrophes de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Centrafrique sont aussi menacées par les attaques des rebelles ougandais de l'Armée de résistance du seigneur (LRA).

La LRA a tué la semaine dernière un chauffeur de camion dans le district de Nzara de l'Etat sudiste d'Equateur occidental, a indiqué M. Kuol.Selon les médias locaux, des centaines de villageois ont fui leurs huttes craignant de nouvelles attaques de la LRA.