Bassory Ouattara, joueur du club de foot de Vannes, à l'origine d'un buzz

Par La rédaction

VANNES (AFP)

Le Vannes Olympique Club (VOC) fait le buzz sur internet depuis qu'un de ses joueurs amateur nommé Bassory Ouattara a assuré être le fils d'Alassane Ouattara, le président élu de la Côte d'Ivoire, suscitant un démenti officiel à Abidjan.

"Oui c'est mon père", a encore répété lundi à l'AFP ce joueur surnommé "Sory" qui, à 21 ans, joue depuis deux ans en amateur au sein de l'équipe réserve de division d'honneur du Vannes Olympique Club (Ligue 2).

"Je vis la situation difficilement car ma famille là-bas peut être attaquée à tout moment (...) j'ai fréquemment mon père au téléphone, il me dit qu'il est serein, que Gbagbo partira", disait-il samedi dans un entretien au quotidien Ouest France.

Ces déclarations, relayées sur divers sites internet, radios et journaux, ont suscité un démenti officiel de la part de la présidence ivoirienne à Abdijan.

"L'information que vous avez donnée est fausse, le président de la République de Côte d'Ivoire, son excellence M. Alassane Ouattara n'a pas de fils du nom de Bassory Ouattara", affirme le communiqué publié lundi par Ouest France.

Joint par l'AFP à Abidjan, le porte-parole du gouvernement Patrick Achi avait estimé que le jeune joueur est un "affabulateur" et que ce qu'il dit est "plein de contre-vérités".

"Sory" maintient: selon lui, Alassane Ouattara est bien son père biologique mais c'est son oncle Gaosso Ouattara qui l'a reconnu à sa naissance.Il a assuré à l'AFP que son père lui avait téléphoné lundi matin pour lui "passer un savon" à cause de ses déclarations publiques.

"Les choses s'enchaînent, mon père m'a dit de ne plus parler aux médias, pour ma sécurité on me demande de quitter Vannes mais je ne veux pas car j'y vis", a-t-il dit lundi à l'AFP.