Bénin: défilé de 3.500 personnes pour les 50 ans de l'indépendance

Par La rédaction

PORTO-NOVO (Bénin) (AFP)

Plus de 3.500 personnes et dix chefs d'Etat africains ont participé dimanche dans la capitale, Porto-Novo, à un immense défilé, point d'orgue des célébrations du cinquantenaire de l'indépendance du Bénin, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le défilé, incluant militaires et civils, s'est ouvert sur une chorégraphie d'artistes chinois, mise en scène par de jeunes béninois.Il a fait l'éloge du passé glorieux des amazones et des rois guerriers du Dahomey, ancien Bénin, puis évoqué le Bénin du futur.

A la suite de cette chorégraphie, neuf pays africains ont ouvert le défilé militaire, avec la participation de la France et dans lequel le détachement militaire ghanéen a exécuté l'hymne des festivités.

Aux côtés du président béninois Boni Yayi, avaient pris place dans la tribune d'honneur sur une artère principale de Porto-Novo, les présidents François Bozizé (Centrafrique), Laurent Gbagbo (Côte d'Ivoire), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Denis Sassou-Nguesso (Congo), Ali Bongo Ondimba (Gabon), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale) , Goodluck Jonathan (Nigeria), Idriss Deby Itno (Tchad), Amadou Toumani Touré (Mali), Abdoulaye Wade (Sénégal).

Parmi les autres personnalités figuraient notamment: le ministre français de l'intérieur Brice Hortefeux, ou les anciens présidents béninois Emile Zinsou (1968-1969), Mathieu Kérékou (1972-1991 et 1996-2006) et Nicéphore Soglo (1991-1996).

Le Bénin, premier Etat d'Afrique francophone à avoir entamé un changement pacifique du pouvoir au début des années 1990, est dirigé depuis mars 2006 par Thomas Boni Yayi.

Celui-ci a succédé au général Mathieu Kérékou, qui a dominé la vie politique du pays pendant 30 ans.

Petit pays d'Afrique de l'Ouest de 9 millions d'habitants, il a été gouverné, de 1960 à 2006, par 14 présidents dont deux qui ont exercé la fonction pendant 24 heures seulement.