Biden envoie un émissaire en Ethiopie pour exprimer ses "graves inquiétudes"

Par AFP

AFRICA RADIO

Le président américain Joe Biden a envoyé un émissaire à Addis Abeba pour qu'il rencontre le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et lui fasse part de ses "graves inquiétudes" sur la situation au Tigré, a annoncé jeudi la Maison Blanche.

Le sénateur démocrate Christopher Coons transmettra au Premier ministre la préoccupation du président américain concernant "la crise humanitaire et les violations des droits de l'homme" dans cette région, ainsi que le risque d'une "plus grande instabilité" dans la corne de l'Afrique.Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a dénoncé mercredi pour la première fois des "actes de nettoyage ethnique" au Tigré.Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, lauréat du prix Nobel de la paix 2019, a lancé début novembre une opération militaire pour renverser les autorités du parti au pouvoir dans la région, le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qu'il accusait d'avoir attaqué des bases de l'armée fédérale.Il s'est appuyé sur les forces régionales venues d'Amhara, une région qui borde le sud du Tigré, pour sécuriser de vastes zones après le retrait du TPLF. Les troupes de l'Erythrée voisine, autre ennemi juré du TPLF, ont visiblement aussi eu un rôle prépondérant dans les combats et elles sont accusées d'avoir perpétré des massacres de civils.