"Biens mal acquis": 200 m3 de biens de la famille Obiang saisis à Paris

Par La rédaction

PARIS (AFP) - (AFP)

Environ 200m3 de biens ont été saisis dans l'hôtel particulier parisien de la famille du président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, lors d'une opération qui s'est achevée jeudi soir, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Parmi les biens saisis figurent des objets de très grande valeur, selon cette source.

Menée par les policiers de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), dans le cadre d'une enquête sur les "biens mal acquis", cette saisie avait débuté le 14 février dans un somptueux hôtel particulier des quartiers chics de Paris, une propriété de cinq étages et plusieurs milliers de mètres carrés.

Les juges enquêtent depuis décembre 2010 sur les conditions dans lesquelles trois chefs d'Etat africains --Denis Sassou Nguesso du Congo, Teodoro Obiang Nguema et le défunt président gabonais Omar Bongo Ondimba-- ont acquis un important patrimoine immobilier et mobilier en France.

La Guinée équatoriale a exprimé sa "totale indignation" devant ce qu'elle estime être une "illégitime persécution".La famille Obiang a été déboutée jeudi d'une procédure en référé qu'elle avait intentée contre cette saisie, a-t-on précisé de source proche du dossier.