Bissau: quatre morts dans des heurts entre deux villages se disputant des rizières

30 décembre 2020 à 17h25 par AFP

AFRICA RADIO

Quatre personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées en Guinée-Bissau dans des heurts entre villageois se disputant des rizières, a appris l'AFP mercredi de sources hospitalière et policière.

Douze personnes ont été arrêtées à la suite de ces heurts survenus mardi entre des habitants des villages voisins de Sum et Wunkum, dans la région de Oio (nord), a indiqué une source policière.Les deux villages, peuplés en majorité de paysans, se disputent l'accès à des rizières, selon un responsable administratif et des habitants. Le riz est l'aliment de base en Guinée-Bissau, un pays dont la majorité des habitants vivent dans la pauvreté.Des affrontements à coups de machette entre habitants des deux villages avaient déjà fait un mort en septembre, a indiqué mercredi à l'AFP le ministre de l'Administration territoriale (Intérieur), Fernando Dias.Ce conflit en septembre était parti d'une querelle sur la gestion du marigot jouxtant les deux villages, selon ce responsable administratif et des habitants.Des villageois de Sum, en contrebas de la zone humide, ont construit des digues pour se protéger des débordements. Ceux de Wunkun se plaignent que les digues assèchent leurs rizières."C'est un conflit vieux d'une décennie. Nous l'avons hérité des gouvernements précédents. Cette fois, nous allons trouver une solution définitive", a dit à l'AFP le ministre Dias.