Blanchiment: Haïti, Malte, Philippines et Soudan du Sud sur la liste grise du Groupe d'action financière

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Groupe d'action financière (Gafi) a annoncé vendredi avoir placé Haïti, Malte, les Philippines et le Soudan du Sud sur la liste "grise" des pays soumis à une surveillance accrue, à l'issue de son assemblée plénière.

Le Gafi a par ailleurs retiré le Ghana de cette liste "grise" des pays qui ne font pas assez contre le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme ou la prolifération des armes de destruction massive, selon un communiqué de cet organisme intergouvernemental qui regroupe 37 Etats, la Commission européenne et le Conseil de coopération du Golfe.Le Gafi a félicité le Ghana qui a "fait beaucoup d'efforts pour améliorer ses contrôles", a déclaré lors d'une conférence de presse le président du Gafi, Marcus Pleyer.Au total, 22 pays se trouvent désormais soumis à une surveillance renforcée, contre 19 lors de la précédente mise à jour de la liste en février."Lorsque le Gafi place une juridiction sous surveillance accrue, cela signifie que le pays s'est engagé à résoudre rapidement les manquements stratégiques identifiés dans des délais impartis et peut se voir imposer des contrôles supplémentaires", explique le communiqué.La liste noire des pays à "risque élevé" reste la même, comprenant l'Iran et la Corée du Nord.