Burkina: l'opposant Zéphirin Diabré investi candidat à la présidentielle par son parti

Par AFP

AFRICA RADIO

Le chef de file de l'opposition burkinabè Zéphirin Diabre a été investi samedi à Ouagadougou par son parti, L'Union pour le progrès et le changement (UPC), candidat à l'élection présidentielle de novembre, promettant un "vrai changement".

"Les militants de l'UPC réuni en congrès extraordinaire ont procédé à la désignation du candidat Zephirin Diabré à la présidentielle", a déclaré le vice-président du parti Denis Yaméogo, lisant le procès-verbal, après un vote par acclamation des 5.000 militants rassemblés au palais des sports de Ouagadougou."Je jure solennellement ici et maintenant de m'investir en votre nom, corps et âme, dans ce combat pour la renaissance du Burkina Faso", a déclaré M. Diabré, 61 ans.Zéphirin Diabré était arrivé deuxième avec 29,65% des voix à l'élection présidentielle de 2015, battu par l'actuel président Roch Marc Christian Kaboré.Celui-ci se représente pour un deuxième mandat, alors que le Burkina Faso a sombré dans les violences jihadistes depuis cinq ans.Ancien ministre de Blaise Compaoré dans les années 1990, Zéphirin Diabré était passé dans l'opposition en 2011 en fondant l'UPC, trois ans avant la chute de Compaoré.L'opposition part divisée au scrutin présidentiel, ce qui fait le jeu du président Kaboré, selon les analystes, malgré son bilan catastrophique face aux violences jihadistes.Ces attaques jihadistes, parfois mêlées à des conflits intercommunautaires, ont fait au moins 1.100 morts depuis 2015, et contraint près d'un million de personnes à fuir leurs foyers dans ce pays pauvre d'Afrique de l'ouest.