Burkina: le chef de l'opposition pas "fermé à l'idée" d'un dialogue avec les jihadistes

AFRICA RADIO

15 novembre 2020 à 19h05 par AFP

Le chef de file de l'opposition burkinabè et candidat à la présidentielle du 22 novembre, Zéphirin Diabré, a déclaré dimanche qu'il ne fallait "pas se fermer à l'idée" d'un dialogue avec les groupes jihadistes qui sévissent au Sahel, en marge d'un meeting à Ouagadougou.