Burkina: un policier blessé dans l'attaque d'un commissariat dans le Nord

Par AFP

AFRICA RADIO

Un policier burkinabè a été blessé dans l'attaque d'un commissariat de police mercredi soir à Tongomayel, une localité de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, a-t-on appris de sources sécuritaires.

"Dans la nuit du mercredi 21 novembre, le commissariat de police de Tongomayel", une localité située à soixante kilomètres de Djibo, le chef-lieu de la province du Soum, a été "la cible d'une attaque d'individus non identifiés", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire."Un policier a été blessé" au cours de cette attaque "lancée peu avant 22H00", a précisé cette même source.Selon une autre source sécuritaire, "le groupe d'individus, d'environ une dizaine de membres, est arrivé à bord de motocyclettes et a aussitôt ouvert le feu sur le commissariat"."Le dispositif sécuritaire mis en place a permis de minimiser les dégâts et de repousser les assaillants", a-t-elle poursuivi.Longtemps épargné par les groupes armés actifs au Sahel, le Burkina Faso est confronté depuis mars 2015 à des attaques jihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières. D'abord localisées dans le Nord, celles-ci se sont étendues à d'autres localités, notamment dans l'Est.Si le Nord et l'Est du pays sont particulièrement touchés, Ouagadougou, la capitale, a été frappée à trois reprises dont la dernière en mars par des attaques qui ont fait au total près de 60 morts.Selon un bilan officiel établi mi-septembre, les attaques islamistes ont fait 118 morts, 70 civils et 48 membres des services de sécurité.