Dépêches AFP

Burundi: le Conseil de sécurité de l'ONU appelle à "préserver un climat pacifique"

29 mai 2020 à 20h01 Par AFP
Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé vendredi le Burundi à "préserver un climat pacifique" après les résultats contestés par l'opposition de l'élection présidentielle, dans une déclaration publiée à l'issue d'une visioconférence à huis clos. "Les membres du Conseil de sécurité ont pris note des résultats provisoires des élections présidentielle et législative au Burundi", tenues le 20 mai, indique leur déclaration initiée par le Niger, membre non permanent, également à l'origine de la session tenue vendredi.Relevant que le processus électoral n'est pas achevé, ils "appellent toutes les parties prenantes à préserver un climat pacifique et à continuer à utiliser les moyens légaux et pacifiques pour résoudre toute question relative au processus électoral", précise la déclaration.Approuvé par les 15 membres du Conseil, ce texte est dans la lignée de communiqués cette semaine de l'Union africaine appelant les acteurs politiques burundais à s'abstenir de toute incitation pouvant conduire à la violence.Evoquant une "fraude massive" lors du scrutin, le principal parti d'opposition au Burundi a déposé jeudi devant la Cour constitutionnelle un recours contre le résultat de la présidentielle donnant le candidat du pouvoir, Evariste Ndayishimiye, vainqueur face à son dirigeant, Agathon Rwasa.L'Eglise catholique avait aussi déploré mardi "beaucoup d'irrégularités quant à la liberté et la transparence du processus électoral".En 2015, la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé avait plongé le pays dans une crise politique majeure, qui a fait au moins 1.200 morts et poussé à l'exode quelque 400.000 Burundais. Pierre Nkurunziza n'était pas candidat à l'élection du 20 mai.