CAF : Anouma prépare sa riposte devant le TAS

Par La rédaction

Après l'adoption d'une loi qui a modifié les modalités pour être candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), lundi lors d'un congrès exceptionnel aux Seychelles, le candidat ivoirien Jacques Anouma a décidé de faire appel de cet amendement voté pour se présenter aux élections concernant la tête de l'institution en mars 2013 au Maroc.

Jacques Anouma souhaite rester dans la course. Lors d'une réunion exceptionnelle à Maya aux Seychelles ce lundi, les présidents des Fédérations africaine devaient valider ou pas une proposition de loi soumise par le président de la Féderation algérienne de football, Mohamed Raouraoua, avec le soutien d'Issa Hayatou, le mois dernier, à savoir que "tout candidat aux élections à la présidence de la Confédération africaine de football, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du Comité exécutif de la CAF." A l'issue du vote, le oui l'a emporté avec 44 voix pour, alors que 6 pays dont le Liberia, Côte d`Ivoire, Sénégal, Niger, Mali et Burundi (...)

> Lire la suite