CAF : Hayatou accusé de corruption

1er décembre 2010 à 0h45 par La rédaction

A deux jours de l'attribution des Coupe du monde 2018 et 2022, la FIFA se serait bien passé d'une nouvelle polémique. Tant pis, l'instance basée en Suisse devra faire avec : trois membres du comité exécutif, dont le patron camerounais de la CAF, Issa Hayatou, sont accusés d'avoir accepter des pots de vins dans les années quatre-vingt-dix.

La FIFA et Issa Hayatou, président de la Confédération africaine (CAF), sont dans l'�?il du cyclone. Après avoir été souillée par des accusations de corruption, l'instance dirigeante du football mondial pensait avoir fait le ménage. Raté, le patron du foot africain, également membre du comité exécutif de la FIFA, a été mis en cause par la BBC. Le Camerounais est en effet soupçonné d'avoir accepté des pots de vin dans les années 90 d'une société suisse à qui la FIFA avait accordé des contrats marketing. Selon un documentaire diffusé par la BBC, la chaîne de télévision publique britannique, trois membres du comité exécutif, chargé entre autres de désigner le (...)

> Lire la suite