CAF : Hayatou ne veut pas lâcher le pouvoir

22 août 2012 à 8h35 par La rédaction


Issa Hayatou remet son mandat à la présidence de la CAF en jeu au mois de mars 2013. Le Camerounais de 66 ans souhaiterait modifier les règles d'accès à la tête de l'instance lors d'un congrès extraordinaire le 3 septembre prochain aux Seychelles. Un changement qui peut empêcher Jacques Anouma, seul candidat face à lui de se présenter.

Issa Hayatou a en tête de changer les règles du jeu pour rester le patron. En collaboration avec le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, qui proposera lors du congrès extraordinaire du 3 septembre prochain, aux Seychelles, un nouveau texte pour la révision des statuts à la CAF, et ceux à quelques mois des élections à la présidence de l'institution en mars 2013. "Tout candidat aux élections à la présidence de la Confédération africaine de football, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du Comité exécutif de la CAF", a-t-il annoncé jeudi dernier. Une loi qui arrange Issa Hayatou qui postule pour briguer un nouveau mandat, (...)

> Lire la suite