Cameroun: deux personnes détenues pour homosexualité depuis septembre

18 octobre 2010 à 11h42 par La rédaction

YAOUNDE (AFP)

Deux Camerounais interpellés en septembre sont actuellement détenus pour homosexualité à la prison de Yaoundé, a rapporté lundi une organisation de défense des droits de l'homme au Cameroun où les pratiques homosexuelles sont interdites.

"Deux citoyens camerounais sont actuellement détenus pour homosexualité à la prison centrale de Yaoundé", ils ont été "interpellés (le) 27 septembre 2010 par des officiers de la brigade de gendarmerie de Yaoundé I", indique un communiqué de l'ONG Alternatives-Cameroun.

"Une perquisition effectuée à leur domicile nous a permis de saisir un lot important de préservatifs et lubrifiants à usage homosexuel.(Ils) reconnaissent être homosexuels", relate le communiqué affirmant citer le procès-verbal de l'audition des deux prévenus.

Leur avocat, Me André Nlend, assure dans le communiqué que "les prévenus n'ont pas été arrêtés en flagrant délit.Il ne leur a pas été rappelé qu'ils avaient droit à un avocat ni de garder le silence.Ils ont subi des examens médicaux forcés alors qu'ils étaient menottés".

Alternatives-Cameroun demande au gouvernement d'oeuvrer à "la libération immédiate" des deux personnes incarcérées et de faire cesser "les arrestations pour homosexualité".

En 2009, cinq Camerounais ont été arrêtés pour homosexualité, parmi lesquels "quatre ont séjourné en prison à Douala et Ebolowa", dans le sud, selon Alternatives-Cameroun, qui réclame la dépénalisation de l'homosexualité au Cameroun.

Le 26 mars 2010, lors d'une affaire médiatisée, un Australien et deux Camerounais avaient été interpellés par la police dans le hall d'un hôtel de Douala.Leur procès a été renvoyé à quatre reprises depuis avril.