Cameroun: un enseignant français assassiné dimanche à Yaoundé

Par La rédaction

YAOUNDE (AFP) - (AFP)

Un volontaire français de 31 ans a été assassiné à coups de couteaux dimanche soir à son domicile à Yaoundé, la capitale camerounaise, a appris l'AFP lundi de sources concordantes.

"Eric De Putter, volontaire de la solidarité internationale (VSI) en qualité d'enseignant à l'Université Protestante d'Afrique Centrale (basée à Yaoundé) est mort dimanche 8 juillet, victime d'une agression à l'arme blanche à son domicile à Yaoundé", indique dans un communiqué un organisme religieux français, le Service protestant de mission (Défap), qui précise qu'une "enquête de police a immédiatement été ouverte".

"Une enquête de police a immédiatement été ouverte.Les services consulaires de l'ambassade de France à Yaoundé sont mobilisés", précise le texte.

"Il a reçu des coups de couteaux", a affirmé à l'AFP une source proche de l'ambassade.Il n'était pas possible de savoir dans l'immédiat s'il s'agit d'un crime crapuleux ou d'un règlement de compte.

"�?gé de 31 ans, Eric De Putter exerçait les fonctions d'enseignant depuis près de deux ans au Cameroun et s'apprêtait à rentrer définitivement en France", précise dans son communiqué le Défap.

La victime était enseignant de théologie, a-t-on indiqué.

Les volontaires de solidarité internationale (VSI) travaillent dans les pays en voie de développement, dans les domaines de la coopération et de l'action humanitaire, avec des associations agréées.