CAN: le sélectionneur du Ghana accuse des joueurs de "magie noire"

Par La rédaction

ACCRA (AFP) - (AFP)

Le sélectionneur serbe du Ghana, Goran Stevanovic, accuse certains de ses joueurs d'avoir recouru à la sorcellerie dans des dissensions au sein de l'équipe lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, selon un rapport révélé vendredi par la BBC.

Dans ce rapport remis au comité exécutif de la Fédération ghanéenne de football (GFA), Stevanovic, sur la sellette après l'échec du Ghana à la CAN-2012, battu par la Zambie en demi-finale (1-0), révèle de profondes divisions au sein des "Black Stars", qui comptaient parmi les favoris de la compétition.

"Nous devons tous aider à changer la mentalité de certains joueurs qui ont usé de +magie noire+ pour se détruire mutuellement, et faire en sorte d'introduire discipline et respect d'autrui", indique l'entraîneur dans ce document, selon la BBC.

Ces révélations n'ont pas surpris l'ex-international Sarfo Gyami, membre de l'équipe du Ghana finaliste de la CAN en 1992: "Cela a toujours existé mais les joueurs l'utilisaient (la magie noire, ndlr) pour se protéger et généralement pour attirer la chance".

"Je n'ai jamais entendu parler d'une situation où les joueurs en usaient contre leurs coéquipiers.C'est une très mauvaise situation", a-t-il ajouté.

"Durant la compétition, nous avons observé que certains joueurs jouaient pour leur propre gloire, leur célébrité et leur excellence au détriment de l'équipe", avait déjà déclaré le président de la GFA, Kwesi Nyantakyi.

Les accusations de Stevanovic n'augurent guère d'un renouvellement de son contrat, actuellement à l'étude à la Fédération.Il sera cependant encore à la tête des "Black Stars" contre le Chili en match amical le 29 février à Philadelphie (Etats-Unis).