Casques bleus tués dans l'Ouest ivoirien: assaillants venus du Liberia

8 juin 2012 à 20h22 par La rédaction

ABIDJAN (AFP) - (AFP)

L'embuscade dans laquelle sept Casques bleus ont été tués vendredi dans l'Ouest ivoirien a été tendue par des assaillants venus du Liberia voisin, a affirmé à l'AFP le ministre ivoirien délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi.

Il a indiqué qu'"un ou deux" civils ainsi que "deux" militaires ivoiriens, qui patrouillaient avec les Casques bleus, pourraient avoir été tués, mais sans pouvoir confirmer ce bilan pour le moment.

L'embuscade contre l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) a eu lieu lors d'une "attaque venue du Liberia" contre trois villages de l'Ouest ivoirien, a déclaré M. Koffi.

Les assaillants, évalués à "une cinquantaine", "ont traversé le fleuve (qui sert de frontière) et ont attaqué les localités ivoiriennes voisines de Saho, Para et Nigré", a-t-il expliqué.

"On pense que ce sont les mêmes groupes" qui sont derrière cette opération que lors des attaques perpétrées ces derniers mois dans la zone, a-t-il dit, citant "d'anciens miliciens ou mercenaires" fidèles à l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, "ou de simples bandits".

L'Onuci a annoncé que sept Casques bleus de nationalité nigérienne ont été tués dans cette "embuscade", "première attaque de ce genre" contre la force onusienne.