Ce turbulent El Hadji Diouf

Par La rédaction

A 30 ans, El Hadji Diouf ne change pas. L'enfant terrible du football sénégalais continue à faire parler de lui pour ses problèmes extra-sportifs. Incorrigible, l'ancien Lensois à la réputation sulfureuse multiplie les frasques. La dernière lui vaut les foudres de toutes l'Angleterre : supporters, observateurs et même ses propres coéquipiers lui en veulent. Bilan, le Sénégalais est à vendre.

Ballon d'Or africain à vingt ans, quart de finaliste de la Coupe du monde 2002, El Hadji Diouf est aujourd'hui le joueur le plus détesté de la Premier League. Loin devant n'importe quel autre joueur des nouveaux riches de Manchester City, de Chelski et ses pétro-dollars ou des arrogants vainqueurs de Manchester United. Cristiano Ronaldo parti à Madrid, le traître Ashley Cole, le roublard Rio Ferdinant ou le Français Nicolas Anelka ne font pas le poids. Le plus conspué en Angleterre, c'est le Sénégalais. Et de loin. En neuf saisons, il a collectionné les cartons (68 jaunes, 4 rouges) et les mauvais gestes : crachats sur des supporters du Celtic (2003) et de (...)

> Lire la suite