Centrafrique: l'ex président Bozizé n'est pas attendu en Afrique du Sud

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

L'ex-président centrafricain François Bozizé, renversé en mars, n'est pas attendu en Afrique du Sud, contrairement à ce qu'un de ses conseillers avait affirmé, a déclaré mercredi à l'AFP le ministère sud-africain des Affaires étrangères.

"Je ne sais pas d'où viennent ces rumeurs", a commenté le porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, Clayson Monyela.

Mardi, l'un des "conseillers" sud-africains de M. Bozizé avait assuré sous couvert de l'anonymat: "Il est attendu sous peu en Afrique du Sud (...) J'ai parlé avec son équipe cet après-midi (mardi) et ils m'ont dit qu'il était encore à Nairobi, après avoir quitté le Cameroun où il s'était réfugié après avoir été chassé par le coup d'Etat en mars".

Le président Bozizé, arrivé au pouvoir par les armes en 2003 grâce au soutien massif du Tchad, s'est exilé depuis la prise du pouvoir par la coalition rebelle Séléka à Bangui.

Le 31 mai, la République centrafricaine a lancé un mandat d'arrêt international contre l'ancien président pour "crimes contre l'humanité" et "incitation au génocide".Toutefois aucune notice contre l'ex-président ne figure sur le site internet d'Interpol.