Centrafrique: l'ONU veut des "sanctions exemplaires" après un lynchage par l'armée

Par La rédaction

Bangui (AFP)

Le général Babacar Gaye, représentant spécial de l'ONU en Centrafrique, a réclamé jeudi à Bangui des "sanctions exemplaires" après le lynchage en public d'un homme présenté comme un ex-rebelle par des militaires centrafricains.

"Les incidents qui ont eu lieu hier (mercredi) lors de la cérémonie de remobilisation des FACA (Forces armées centrafricaines) sont des incidents révélateurs et inadmissibles" qui "doivent faire l'objet d'enquête et de sanctions exemplaires", a déclaré le général Gaye lors d'une conférence de presse.