Congo-Brazzaville: deuil national après l'explosion d'un dépôt de munitions qui fait 200 morts

Par La rédaction

BRAZZAVILLE (AFP) - (AFP)

Les explosions dans un dépôt de munitions dimanche dans un quartier populaire de Brazzaville ont fait près de 200 morts, et un deuil national a été décrété à partir de mardi, a annoncé le ministre congolais de la Communication à la télévision nationale.

Dimanche, "un dépôt d'armement (...) à Mpila (est de Brazzaville) a explosé à la suite d'un incendie, dû à un court-circuit, causant aujourd'hui près de 200 morts et de nombreux blessés", a déclaré Bienvenu Okiemy, ajoutant qu'une deuil national était décrété à compter de ce mardi "jusqu'à la date officielle des obsèques qui sera communiquée ultérieurement".

Un peu plus tôt le ministre de la Santé Georges Moyen avait donné à la presse un bilan de plus de 180 morts et 1.340 blessés.

Les autorités ont par ailleurs évalué à 5.000 le nombre de personnes sans-abri, hebergées dans des sites aménagés à Brazzaville.