Congo : coupure d'internet, le gouvernement responsable selon l'ONG Internet Sans Frontières

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Au Congo, l'accès à internet, mais également aux SMS a été coupé. Les autorités nient en être à l'origine. Selon le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, je cite, le gouvernement a l'habitude d'assumer ses actes. S'il avait décidé d'une coupure, il "l'aurait fait à ciel ouvert " fin de citation

L'ONG Internet sans frontière « condamne fermement » cette coupure. Pour l’ONG, cela porte atteinte non seulement à la transparence du vote mais aussi à la confiance des électeurs dans le processus, et ouvre donc la voix à des contestations.

« On a vu que cette coupure est brutale et volontaire. Techniquement, on peut démontrer que si c'est une panne due aux câbles de fibre optique ou aux câbles sous-marins, on peut interroger les fournisseurs d'Internet. S'il y avait eu une panne, nous l'aurions identifié. Tout cela montre la mauvaise foi du gouvernement » déclare Abdelkerim Yacoub Koundougoumi, directeur Afrique d’Internet sans frontières.