Congo: lancement d'une campagne de vaccination de masse contre la polio

Par La rédaction

BRAZZAVILLE (AFP)

La campagne de vaccination de masse contre la poliomyélite, qui couvrira tout le territoire du Congo et dont un virus a déjà fait plus de 100 morts, a été lancée vendredi à Pointe-Noire (sud), selon un responsable de la Croix-Rouge.

"La campagne de vaccination a démarré effectivement aujourd'hui (vendredi) à Pointe-Noire et dans le Kouilou", région voisine, a déclaré à l'AFP sous couvert d'anonymat ce responsable de la Croix-Rouge, membre du comité de crise basé à Pointe-Noire, capitale économique du Congo et épicentre de l'épidémie.

La cérémonie de lancement a été présidée par la Première dame congolaise, Antoinette Sassou Nguesso, a-t-il précisé.

"Les données sont alarmantes.Ce sont 105 morts sur 240 cas enregistrés pour tout le pays.La plupart des cas que nous avons recensés sont dans les hôpitaux", a-t-il affirmé.

Le lancement de cette campagne de vaccination de masse - ciblant trois millions de personnes de tous âges - avait été annoncé dans un communiqué publié jeudi par le ministère congolais de la Santé, l'Organisation mondiale pour la Santé (OMS), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et le Rotary Club.Ce dernier organisme a précisé dans un message séparé avoir apporté 500.000 dollars (près de 364.000 euros) pour soutenir l'opération.

Le 18 novembre la vaccination débutera à Brazzaville, selon le ministre de la Santé, Georges Moyen, d'après lequel l'épidémie touche l'ensemble des quatre principales villes du pays abritant officiellement plus des trois quarts de la population globale (3,6 millions d'habitants).

Selon M. Moyen, le pays a besoin de 12 millions de doses pour mener cette opération.

La République démocratique du Congo (RDC) et l'Angola voisines seront également concernées par la vaccination, avait indiqué l'OMS, selon laquelle la poliomyélite était considérée comme éradiquée au Congo qui n'avait plus enregistré des cas depuis 2000.

Entre 2000 et 2001, le Congo, la RDC, l'Angola et le Gabon avaient mené des campagnes synchronisées contre la polio.