Coronavirus: manifestation de réfugiés burundais en RDC pour réclamer leur rapatriement

11 septembre 2020 à 13h01 par AFP

AFRICA RADIO

Près de 300 réfugiés burundais ont manifesté cette semaine à la frontière entre le Burundi et la République démocratique du Congo, pour réclamer leur rapatriement malgré la fermeture des frontières en raison du Covid-19, a-t-on appris vendredi de sources congolaise et onusienne.

Quelque "290 réfugiés burundais et demandeurs d'asile ont organisé mardi et mercredi des manifestations de colère à la frontière entre le Burundi et la RDC pour demander le rapatriement dans leur pays", a déclaré à l'AFP un représentant de la société civile, Guillaume Fadhili.Ces réfugiés se trouvent dans un camp de transit dans la province du Sud-Kivu entre Bukavu et Uvira. "Ils sont nombreux mais seuls 290 ont manifesté pour dénoncer des conditions dans lesquelles ils vivent dans ce camp de transit", a ajouté M. Fadhili.Certains manifestants ont tenté de franchir de force la frontière entre les deux pays. "Il y a des Burundais qui veulent rentrer mais les frontières sont toujours fermées en raison du Covid, pas du côté congolais mais du côté burundais", a expliqué à l'AFP un porte-parole du Haut-commissariat aux réfugiés à Kinshasa."Le HCR est en train de discuter avec les autorités burundaises de leur rapatriement volontaire", a-t-il ajouté. "Une sorte de pré-enregistrement est en cours avec la Commission nationale des réfugiés".