Corruption au Nigeria: un ancien ministre de la Justice arrêté à Abuja

19 décembre 2019 à 19h40 par AFP

AFRICA RADIO

Un ancien ministre nigérian de la Justice, impliqué dans l'un des plus gros scandales de corruption de l'histoire de son pays, a été arrêté jeudi à Abuja par l'agence nigériane anticorruption (EFCC) après avoir quitté Dubaï où il avait été aussi arrêté.

Mohammed Adoke, qui avait également occupé le poste de procureur général, avait été arrêté à Dubaï le 11 novembre après s'être rendu aux Emirats Arabes Unis pour un traitement médical, selon l'avocat Mike Ozekhome.En avril, un tribunal nigérian avait délivré des mandats d'arrêt contre Adoke et l'ancien ministre du pétrole, Dan Etete, en relation avec le scandale de corruption de Malubu, concernant un accord pétrolier de 1,3 milliard de dollars impliquant les compagnies italienne ENI et anglo-néerlandaise Shell.La EFCC dit avoir eu une série d'entretiens avec les autorités de Dubaï à propos de l'ex-ministre et précise qu'il était accompagné par des membres d'Interpol à bord du vol pris pour se rendre à Abuja. Des fonctionnaires de la EFCC étaient à l'aéroport d'Abuja quand l'ex-ministre est arrivé, selon l'agence anticorruption.MM. Adoke et Etetete sont en cavale depuis des années, hors du Nigeria.Les compagnies ENI et Shell sont accusées d'avoir distribué des pots-de-vin pour l'achat en 2011 du bloc pétrolier offshore OPL245, pour 1,3 milliard de dollars. Elles ont depuis nié tout acte répréhensible.Le président nigérian Muhammadu Buhari, réélu pour un second mandat en février dernier, a promis de mener un combat sans répit contre le "cancer de la corruption" qui gangrène le principal producteur de pétrole africain.del/har/jh/mr