Côte d'Ivoire: l'accès au QG de Ouattara toujours bloqué à Abidjan

Par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

 L'accès routier au QG d'Alassane Ouattara, l'un des deux présidents ivoiriens proclamés, était toujours bloqué mercredi matin à Abidjan par les forces loyales à son rival Laurent Gbagbo qui, selon des émissaires africains, s'était pourtant engagé à le libérer, a constaté l'AFP.

Mercredi avant 10H00 (locales et GMT), les barrages des Forces de défense et de sécurité (FDS) installés sur la route menant au Golf Hôtel qui sert de quartier général à M. Ouattara et son gouvernement, étaient toujours en place.

A l'un de ces barrages, un élément des FDS a déclaré à une journaliste de l'AFP que l'accès était "fermé", tandis qu'à un autre, on lui a fait signe de faire demi-tour.

Sous protection de 800 Casques bleus et d'éléments de l'ex-rébellion alliée à M. Ouattara, l'hôtel est soumis à un blocus par les forces loyales à Laurent Gbagbo depuis le 16 décembre, jour d'une marche du camp Ouattara sur la télévision d'Etat, qui avait été réprimée dans le sang.

Au lendemain d'une mission à Abidjan, des médiateurs africains avaient annoncé mardi que M. Gbagbo s'était engagé à lever "immédiatement" ce blocus.