Côte d'Ivoire : le président Ouattara évoque sa succession en 2020

Par AFP

AFRICA RADIO

Le président ivoirien Alassane Ouattara a évoqué lundi sa succession au terme de son deuxième mandat en 2020, lors d'un discours pour la création du nouveau parti unifié RHDP, à Abidjan.

"Nous devons travailler, le président (du PDCI Henri Konan) Bédié et moi, pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020", a déclaré M. Ouattara, suscitant un tonnerre d'applaudissements dans l'assistance, composée de délégués et militants de plusieurs partis, favorables à la création du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). M. Ouattara, 76 ans, avait laissé planer le doute sur son intention de se représenter en 2020 pour un troisième mandat, en principe défendu par la Constitution de 2016 qui n'en autorise que deux. Mais la rédaction de cette constitution laisse un flou juridique sur cette question.M. Ouattara avait déclaré la semaine dernière qu'il indiquerait son intention précise lors de son allocution à la Nation le 6 août, la veille de la fête de l'indépendance. Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), le deuxième grand parti de la coalition au pouvoir, qui reste mystérieux sur ses intentions pour 2020, est lui octogénaire.