Côte d'Ivoire: légère baisse de la production d'or en 2018

Par AFP

AFRICA RADIO

La production d'or de la Côte d'Ivoire a légèrement chuté en 2018 pour atteindre 24,4 tonnes, soit une baisse de 3,5%, par rapport à 2017, a annoncé vendredi le ministre ivoirien des mines et de la géologie, Jean-Claude Kouassi.

M. Kouassi a assuré toutefois que la Côte d'Ivoire qui occupe "sur les trois dernières années, le septième rang des pays producteurs d'or d'Afrique", dispose "du plus important potentiel minier d'Afrique de l'ouest"."De sept tonnes en 2009, la production d'or, en constante progression, a atteint 25,3 tonnes en 2017 pour légèrement chuter (24,4 tonnes) en 2018", a expliqué le ministre ivoirien lors d'une rencontre avec le quotidien d'Etat Fraternité Matin.Le secteur minier ivoirien, dominé par les productions de manganèse (deux mines) et d'or (cinq mines), est en pleine expansion depuis une décennie en Côte d'Ivoire.De son côté, la production de manganèse qui a démarré en 2012 a atteint 791.911 tonnes en 2018 contre 511.868 tonne en 2017, soit une hausse de 54,71%, plaçant la Côte d'Ivoire au 13e rang mondial des pays producteurs de manganèse.En 2018, l'exploration et l'exploitation minières ont bénéficié de 268,1 milliards de francs CFA (environ 408 millions d'euros)d'investissements, après la délivrance de 14 nouveaux permis de recherche portant à 178 le nombre total de permis, dont 154 pour l'or.Le secteur minier dans son ensemble n'a représenté que 3% du PIB ivoirien en 2018, soit un chiffre d'affaires de 582 milliards de francs CFA (environ 888 millions d'euros), et comptait près de 13.327 emplois directs contre 10.524 en 2017.Début mai, la compagnie minière canadienne Endeavour a inauguré une usine de lixiviation (un procédé permettant d'extraire l'or du minerai) sur son site d'Ity, dans l'ouest ivoirien.Elle va permettre de prolonger de 14 ans la vie de la plus ancienne mine d'or de Côte d'Ivoire, qui a produit son premier lingot en 1991, alors que la teneur en or du minerai était cinq fois supérieur à celle d'aujourd'hui.D'ici 2034, Endeavour, premier producteur d'or en Cote d'Ivoire, prévoit de sortir 70 tonnes d'or du site au rythme de 5 à 6 tonnes par an.ck/thm