Côte d'Ivoire: tirs à l'arme lourde dans un quartier pro-Gbagbo d'Abidjan

14 mars 2011 à 10h10 par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Des tirs à l'arme lourde ont retenti lundi matin à Abidjan dans le sud du quartier de Yopougon, bastion du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, ont rapporté des témoins.

Dans ce quartier ouest de la ville, les tirs ont été signalés notamment dans le secteur de Yopougon-Kouté, village traditionnel connu pour être celui du général Philippe Mangou, chef d'état-major des Forces de défense et de sécurité (FDS) fidèles à M. Gbagbo, ont indiqué des habitants à l'AFP.

Vers 05H00 (locales et GMT), "on a été réveillés par des tirs à l'arme lourde, suivis de tirs de kalachnikov", a raconté une habitante de la zone."On est couché, on ne peut même pas sortir", a-t-elle ajouté, sans pouvoir préciser l'origine des tirs.

Un autre habitant a évoqué "des tirs d'obus, de kalach", qui se sont poursuivis en début de matinée, et un autre a affirmé que les tirs venaient de l'entrée sud du quartier, au sud du village de Yopougon-Kouté.

C'est la première fois que des tirs d'armes lourdes sont rapportés dans ce fief de M. Gbagbo depuis le début de la crise post-électorale opposant le président sortant à Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté intrnationale.

Depuis mi-février, Abidjan est le théâtre de violences et d'affrontements armés dans le quartier pro-Ouattara d'Abobo (nord).