Dépêches AFP

Côte d'Ivoire : toutes les écoles de Yamoussoukro en grève à cause d'un cas de coronavirus

23 mai 2020 à 16h35 Par AFP
Les syndicats d'enseignants de Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire, ont appelé à une grève de deux semaines après la découverte d'un cas de coronavirus chez un élève, a indiqué samedi à l'AFP un responsable syndical. "Les cours sont arrêtés depuis vendredi pour une période de 14 jours jusqu'à nouvel ordre", a déclaré le secrétaire général du syndicat national des enseignants du secondaire de Côte d'Ivoire, Ouly Adama, joint par téléphone.Cette grève a été lancée lors d'une assemblée générale de sept syndicats d'enseignants au lycée scientifique de Yamoussoukro, qui ont décidé de l'arrêt des cours dans toutes les écoles de la ville, selon plusieurs enseignants. "S'il y a des rencontres avec les autorités et qu'on nous fait des propositions pour notre sécurité, l'école pourra reprendre", a précisé Ouly Adama, professeur d'histoire-géographie au collège moderne 2 de Yamoussoukro."Les autorités ont d'abord nié la contamination de l'élève alors que nous l'avons appris de sources hospitalières sûres", a-t-il affirmé.Selon plusieurs sources hospitalières à Yamoussoukro jointes par l'AFP, un élève de terminale du lycée scientifique de la ville a été testé positif au covid-19 et transféré à Abidjan pour être pris en charge.Le site du lycée scientifique abrite trois lycées, qui comptent un "effectif énorme de vingt mille élèves", a souligné Ouly Adama."Nous exigeons que la classe et les professeurs avec qui l'élève est rentré en contact soient mis en observation", a-t-il dit.Selon lui, il n'y a aucun kit de protection ni de dispositif sanitaire dans les écoles à Yamoussoukro. "Même pour les caches-nez (masques), on nous demande de les acheter".Le gouvernement ivoirien a autorisé la réouverture des écoles depuis lundi, après deux mois de fermeture pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.Le gouvernement a aussi autorisé tous les élèves qui avaient rejoint leurs familles à Abidjan pendant la fermeture à regagner leurs établissements à l'intérieur du pays pour la reprise des cours, ce qui était le cas de l'élève infecté détecté à Yamoussoukro. "Il a fait son test à Abidjan le 12 mai et sans attendre le résultat, il est venu à Yamoussoukro le 16 mai. Le lundi 18 mai, l'élève est allé au cours comme tous ses camarades. Dans la soirée, le directeur régional de la santé de Yamoussoukro a été informé de son résultat positif. Il a été soustrait discrètement et conduit à Abidjan", a expliqué un enseignant sous couvert d'anonymat.Selon le dernier bilan officiel vendredi, la Côte d'Ivoire a enregistré 2.341 cas de coronavirus dont 29 décès.