Côte d'Ivoire: un concours "Miss Nappy" pour promouvoir les cheveux naturels

Par AFP

AFRICA RADIO

La deuxième édition du concours Miss Nappy, qui fait la promotion des cheveux crépus, s'est déroulée samedi dans un hôtel à Abidjan, couronnant une étudiante de 23 ans, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Le concours Miss Nappy est là pour se réapproprier la culture et puis aider les jeunes filles à s'assumer telles qu'elles sont, à assumer leurs cheveux naturels, à assumer leur peau", a affirmé à l'AFP Sandrine Koné, initiatrice de Miss Nappy.

"L'idée c'est de ne pas chercher à ressembler aux cheveux caucasiens, d'assumer d'avoir les cheveux crépus", a-t-elle insisté.

Nappy est la contraction de "Natural" et "Happy" (content) en anglais, qui traduit la volonté de s'émanciper du modèle blanc dominant: cheveux lisses, perruques, peau éclaircie...

Très peu maquillées et les cheveux au vent, les candidates, dont l'âge variait entre 18 et 25 ans, se sont succédées à trois reprises sur le podium face aux six membres du jury.

Le jury et le public, qui a voté par messagerie, ont désigné comme lauréate 2019 Cécila Trokpossou, 23 ans, 1 m 76, étudiante.