Côte d�??Ivoire : Un fauteuil pour deux dans chaque ambassade

Par La rédaction

Deux présidents, deux gouvernements et combien d'ambassadeurs ? La situation politique en côte d'Ivoire offre, par sa singularité, son lot de cocasseries. Parmi celles-ci la prise de fonctions des nouveaux ambassadeurs. Chaque camp ayant désigné ses ambassadeurs, le fauteuil pour deux présidentiel se décline un peu partout dans le monde. Le nom du nouvel ambassadeur de Côte d'Ivoire en France, nommé il y a quelques jours par Alassane Ouattara devrait être rendu public lors du prochain conseil des ministres le 5 janvier. Mais depuis hier les partisans pro-Gbagbo et pro-Ouattara défilent à tour de rôle devant le siège de l'ambassade. Ici et là, on colle le portrait de son favori sur les grilles fermées ou l'on interpelle bardots et journaliste pour dire « la vérité ».Vidéo - Paris : occupation de l'ambassade de Côte d'Ivoire Idem ailleursEn suisse, une petite délégation favorable au président ivoirien reconnu par la communauté internationale a manifesté pacifiquement à l'ambassade de Côte d'Ivoire. Elle a obtenu la vague promesse que le personnel diplomatique «était prêt à reconnaître le président démocratiquement élu». Les partisans du président ivoirien reconnu par la communauté internationale, M. Alassane Ouattara ont mené des " actions coup de poing", mercredi matin, aux ambassades de Côte d'Ivoire à Berne et à Genève, rapporte la Télévision Suisse Romande (TSR), dans son journal de la mi-journée.En Belgique, une vingtaine de manifestants favorables président ivoirien reconnu à l'étranger Alassane Ouattara ont manifesté mercredi matin devant l'ambassade de Côte d'Ivoire à Bruxelles, a indiqué la police de Bruxelles-Ixelles. Quelques heurts ont eu lieu lorsque les manifestants ont voulu remplacer dans l'ambassade la photo du président sortant Laurent Gbagbo par celle de M. Ouattara selon le journal en ligne [7sur7.be->http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1201478/2010/12/29/Manifestation-devant-l-ambassade-ivoirienne-a-Bruxelles.dhtml]Au Mali, une quarantaine de jeunes Ivoiriens partisans d'Alassane Ouattara ont brièvement occupé mercredi l'ambassade de Côte d'Ivoire au Mali pour exiger le départ de son rival Laurent Gbagbo de la présidence ivoirienne avant d'être délogés par la police, a constaté l'AFP.