Côte d'Ivoire: une valise suspecte interceptée avant un vol vers la France

Par AFP

AFRICA RADIO

Les services de sécurité de l'aéroport d'Abidjan ont intercepté jeudi une valise "suspecte" qui avait été enregistrée sur un vol Air France Abidjan-Paris et son propriétaire a été interpellé à sa destination finale en Europe, a appris l'AFP de sources sécuritaires vendredi.

La valise qui contenait notamment du "matériel électrique" est entre les mains de l'Unité d'intervention de la gendarmerie nationale (UIGN) qui n'a "pas trouvé d'explosif" mais doit encore déterminer si le matériel en question pouvait être utilisé à des fins d'attentat, selon des sources sécuritaires. Le propriétaire de la valise, qui "transitait par Paris" a été "interpellé à sa destination finale" en Europe et était actuellement interrogé, selon une source sécuritaire. Aucune autre information n'a été fournie sur le suspect ou sur sa destination. "Pour le moment, il n'y a aucune certitude. Il pourrait s'agir d'un bricoleur qui a enregistré son bagage avec son matériel", a souligné cette source alors qu'une multitude d'informations contradictoires circulent sur les réseaux sociaux en Côte d'Ivoire. La Côte d'Ivoire, dont les voisins le Burkina Faso et le Mali font face à des attaques jihadistes récurrentes, a été touchée par une attaque jihadiste en mars 2016, dans la ville balnéaire de Grand-Bassam, près d'Abidjan. Des assaillants avaient ouvert le feu sur la plage et des hôtels, faisant 19 morts. Plusieurs autres attentats ont depuis été déjoués grâce à la collaboration des services de renseignements ivoirien, malien, burkinabè et français, selon des sources sécuritaires ivoiriennes et françaises.En 1989, l'attentat contre un vol d'UTA reliant Brazzaville à Paris avait couté la vie à 170 personnes au-dessus du Niger.