Covid-19: couvre-feu et mesures restrictives en Guinée équatoriale

9 février 2021 à 8h35 par AFP

AFRICA RADIO

La Guinée équatoriale a instauré pour la première fois un couvre-feu pour faire face à un regain de la pandémie de Covid-19, refermé bars, restaurants et discothèques et limité le nombre de vols dans ses aéroports, selon un décret lu à la télévision d'Etat mardi.

Début août, ce petit pays pétrolier d'Afrique centrale de 1,3 million d'habitants, dirigé sans partage depuis plus de 41 ans par le président Teodoro Obiang Nguema (78 ans), avait considérablement assoupli les mesures restrictives avec la réouverture des lieux de culte, des bars et restaurants. Un confinement très strict avait été imposé du 15 avril au 15 juin, que policiers et militaires faisaient respecter manu militari.Un couvre-feu entre en vigueur ce mardi, pour la première fois en raison du coronavirus, de 19h00 à 6h00, selon le décret présidentiel. Il impose également la fermeture des bars, restaurants, discothèques, casinos et autre "lieux de loisir", mais pas les lieux de culte cette fois.Le chef de l'Etat réduit également à un vol intérieur par jour et deux vols internationaux par semaine dans tout le pays pour les compagnies aériennes nationales et un vol par semaine pour les compagnies étrangères.Depuis le début de la pandémie, la Guinée équatoriale a annoncé officiellement 5.614 cas de contaminations et 87 décès mais le décret présidentiel invoque "l'agressivité de la progression de la pandémie", avec des statistiques passant de moins de 15 cas par semaine avant la fin 2020 à plus de 50 aujourd'hui, selon les chiffres communiqués par la télévision d'Etat.Le port du masque reste obligatoire dans les lieux publics.