Covid-19 en RDC: les autorités renforcent les mesures de lutte à Kinshasa

Par AFP

AFRICA RADIO

Les autorités de Kinshasa ont annoncé avoir renforcé les mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), épicentre de la pandémie dans le pays, selon un communiqué de la mairie parvenu mardi à l'AFP.

Face à la hausse des contamination et à la présence du "très contagieux" variant Delta en RDC, le président Félix Tshisekedi avait annoncé le 15 juin des mesures qu'il voulait "efficaces". Mais depuis, les contaminations quotidiennes dans le pays sont passées de 250 (le 15 juin) à 404 nouveaux cas, dont 347 à Kinshasa selon le dernier bulletin épidémiologique, mardi.La capitale Kinshasa est en tête des contamination : 27.900 cas sur 38.330 pour l'ensemble du pays.Face à cette situation, il est interdit sur toute l'étendue de la ville de Kinshasa : "la vente sur la voie publique", "le rassemblement de plus de vingt personnes sur les lieux publics ou privés clos", indique un arrêté du gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila."Dans les transports publics, seuls 50% de la capacité d'accueil seront tolérés, les moto-taxis ne sont autorisés à ne prendre qu'un seul passager", note ce document signé lundi.Par ailleurs, "les entreprises publiques et privées demeurent ouvertes à 50% de leur capacité d'accueil". Les églises sont aussi astreintes à réduire le nombre de participants à 50% de leurs capacités d'accueil, il en est de même pour les restaurants qui sont autorisés à fonctionner jusqu'à 21h00.Dans cet arrêté, M. Ngobila note que tout contrevenant sera soumis à une amande allant de 10.000 francs congolais (5 dollars) à 2.000.000 des FC (1.000 dollars), selon les cas."En cas de non-respect des mesures barrières par une église, celle-ci sera interdite de fonctionner pour une durée de 15 jours", avertit le gouverneur de Kinshasa.Pour M. Ngobila, ces mesures visent à "préserver la population de Kinshasa au risque de la propagation de la troisième vague" des cas de Covid-19. Depuis le 10 mars 2020, la RDC, pays d'au moins 80 millions d'habitants, a enregistré 38.330 contaminations et 888 décès recensés.