Covid-19 : le Maroc renforce le couvre-feu pour le mois du ramadan

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Maroc va renforcer le couvre-feu pour la durée du ramadan, mois de jeûne musulman qui débute mi-avril, dans le but de juguler la pandémie de coronavirus, a annonce mercredi un communiqué de l'exécutif.

"Le gouvernement a décidé l'interdiction des déplacements nocturnes à l'échelle nationale de 20H00 à 06H00 (...) avec le maintien des différentes mesures préventives annoncées précédemment", indique le communiqué, la date devant encore être précisée par les autorités religieuses locales. Renforcée par des mesures restrictives comme l'interdiction des fêtes et des rassemblements, cette mesure suspend de facto les prières collectives du soir dans les mosquées et proscrit les traditionnelles sorties en famille après la rupture du jeûne.En état d'urgence sanitaire depuis la mi-mars, avec un couvre-feu instauré depuis décembre, le Maroc a récemment renforcé les mesures préventives pour limiter la propagation du virus et ses variants - quelques dizaines de cas du variant britanniques ayant été détectés à ce stade dans sept régions du royaume, selon le ministère de la Santé. Les frontières sont fermées, les liaisons aériennes qui avaient repris grâce à des dérogations ont été suspendues avec une trentaine de pays ces dernières semaines.Le pays a recensé officiellement 499.025 cas de contamination, dont 8.865 décès et immunisé près de 4 millions de personnes depuis le lancement d'une campagne nationale de vaccination fin janvier, selon le dernier bilan mardi.La crise sanitaire a eu un effet désastreux sur l'économie du pays, avec une récession de l'ordre de 7,1%, selon des chiffres provisoires publiés fin mars par le HCP, l'institut national des Statistiques. Le secteur touristique et ses dérivés, piliers de l'économie marocaine, souffrent particulièrement des conséquences de la pandémie.