Dans le nord Togo, la pression jihadiste est "très forte" (président Gnassingbé)

AFRICA RADIO

17 février 2020 à 16h46 par AFP

La pression jihadiste est "très forte" dans l'extrême-nord du Togo, a affirmé lundi le chef de l'Etat Faure Gnassingbé, en campagne pour la présidentielle de samedi, qui a rendu visite à ses troupes déployées le long de la frontière avec le Burkina Faso.