Déclaration de William Fitzgerald - Sous-secrétaire d�??Etat américain adjoint aux Affaires africaines

23 décembre 2010 à 13h21 par La rédaction

Interview de William Fitzgerald, le sous-secrétaire d'Etat américain adjoint aux Affaires africaines, réalisée par le journaliste John Lyndon pour Africa N°1 :Déclarations relatives à la situation en Côte d'Ivoire : Je vais commencer par quelques mots sur la situation actuelle en Côte d'Ivoire. Tout d'abord pour le gouvernement des Etats Unis, il est très clair que le gagnant de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire est Alassane Ouattara. Laurent Gbagbo a donc perdu et il est très important qu'il quitte le pouvoir. La preuve irréfutable provient de la certification des résultats par l'émissaire de l'ONU, M. Choi. La position américaine est la même que celle des pays africains et européens, il est important de voir que tout le monde est unanime contre M. Gbagbo. M. Ouattara doit donc être chargé des affaires du pays. Ici, à Washington, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a autorisé des sanctions à l'encontre des membres du gouvernement du régime de M. Gbagbo. Je ne peux pas vous dire qui exactement mais tout l'entourage de Laurent Gbagbo est dorénavant interdit de séjour aux Etats-Unis. Les enfants et les membres des familles du groupe qui soutient Laurent Gbagbo peuvent être expulsés du territoire américain. Leurs visas pourront être révoqués. Déclarations relatives à la Guinée, à propos de la demande de Moussa Dadis Camara qui souhaite retourner en Guinée : Si cela ne pose pas de problème au gouvernement guinéen, il peut, bien sûr, rentrer. S'il souhaite jouer un rôle constructif et démocratique, cela ne nous pose aucun problème. Mais s'il veut jouer un rôle non-démocratique cela devra être dénoncé. M. Camara est citoyen de Guinée, c'est un patriote, il a de bonnes idées, il a donc toute sa place dans l'avenir Guinéen.