Des militants anti-corruption acquittés en Zambie

21 décembre 2018 à 12h00 par AFP

AFRICA RADIO

Un tribunal zambien a acquitté vendredi six militants, dont un célèbre musicien, jugés pour avoir manifesté illégalement devant le parlement pour dénoncer la corruption du gouvernement.

Les accusés, emmenés par le musicien Chama "Pilato" Fumba, avaient été brièvement arrêtés pour avoir manifesté en septembre 2017 devant le parlement pendant que le ministre des Finances, Felix Mutati, présentait son projet de loi de finances pour 2018.Les protestataires dénonçaient notamment l'achat prévu de 42 véhicules d'intervention pour les sapeurs-pompiers au prix à leurs yeux aussi extravagant que suspect d'un million de dollars chacun."La manifestation était pacifique, elle n'a provoqué aucun dégât, la circulation n'a pas été perturbée et les débats au Parlement se sont poursuivis sans interruption. En conséquence, tous les accusés sont acquittés", a déclaré le juge Mwaka Mikalile.Parmi les militants acquittés, Laura Miti a promis de poursuivre son combat contre la corruption."Nous allons continuer à manifester pacifiquement et dans le respect des lois. En tant qu'organisations de la société civile, nous avons le droit de manifester pacifiquement, comme vient de le rappeler le tribunal", a-t-elle déclaré à la presse.De son côté, Pilato a décrit le verdict comme "une victoire pour la démocratie et le peuple zambien".Depuis sa réélection en 2016, le président zambien Edgar Lungu est régulièrement accusé par ses adversaires politiques de dérive autoritaire. Il a essuyé de vives critiques l'an dernier en faisant emprisonner son principal rival Hakainde Hichilema.