Des ministres tunisiens iront à Washington pour réclamer l'aide du FMI

Par AFP

AFRICA RADIO

La Tunisie va envoyer cette semaine une délégation à Washington en quête d'une aide financière pour son programme de réformes économiques, a annoncé lundi le bureau du Premier ministre Hichem Mechichi.

Les mesures prises par la Tunisie pour faire face à la pandémie de Covid-19 depuis 2020 ont des conséquences sociales lourdes dans un pays qui était déjà à la peine économiquement."Une délégation du gouvernement se rendra à Washington à la fin de cette semaine pour une série de rencontres au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale", a indiqué le bureau dans un communiqué.Les vastes réformes dont la Tunisie a besoin, selon les économistes, pour assainir ses finances publiques n'ont toujours pas pris corps.Selon le ministre de l'Economie et des Finances Ali Kooli, la délégation emmènera "un programme de réformes économiques qui servira de base aux discussions avec le FMI".Le FMI a confirmé vendredi que Tunis cherchait officiellement un nouveau programme de financement.Il a appelé à ce sujet à la mise en oeuvre de réformes "ambitieuses" pour les entreprises publiques, la masse salariale dans la fonction publique et les subventions énergétiques.La valse des gouvernements et les querelles politiciennes récurrentes ont entravé la mise en place de stratégies à long terme et la dette cumulée des entreprises publiques atteint désormais 40% du Produit intérieur brut, siphonnant le budget de l'Etat, selon le FMI.Le PIB de la Tunisie a reculé de 6,1% en 2020 alors que le chômage dépasse les 17%.