Des ONG dénoncent l'exportation de vaccins sud-africains vers des pays "riches"

18 août 2021 à 14h12 par AFP

AFRICA RADIO

Des ONG dénoncent l'exportation de vaccins Covid produits en Afrique du Sud vers l'Europe et les Etats-Unis "riches", alors que moins de 2% des 1,3 milliard d'Africains sont à ce jour entièrement vaccinés.

Johnson & Johnson "détourne les doses de ceux qui en ont vraiment besoin vers les pays les plus riches de la planète", a déclaré mercredi à l'AFP Fatima Hassan, de l'ONG sud-africaine Health Justice Initiative, dénonçant un "apartheid vaccinal" et une pratique "colonialiste". Des doses du laboratoire américain sont assemblées et conditionnées en Afrique du Sud par le géant pharmaceutique Aspen à Gqeberha (ex Port Elizabeth), dans le sud du pays. "Des millions de doses" produites dans cette usine, la première à produire des vaccins anti-Covid en Afrique, ont été exportées depuis mars en Europe et aux Etats-Unis, selon plusieurs ONG dans un communiqué mardi."Les dirigeants des entreprises pharmaceutiques sont trop heureux d'ignorer les morts en Afrique pour se remplir les poches", dit Mohga Kamal-Yanni de la People's Vaccine Alliance cité dans ce communiqué.La priorité est systématiquement donnée "aux Européens et aux Nord-Américains au détriment des Africains", renchérit le Dr Matthew Kavanagh, de l'Institut du droit de la santé de l'Université américaine de Georgetown. L'Afrique du Sud a été le fer de lance d'une bataille pour la levée temporaire de la propriété intellectuelle sur les vaccins contre le Covid et la production locale de vaccins à moindre coût. Son président Cyril Ramaphosa a plusieurs fois dénoncé publiquement les inégalités d'accès aux précieuses doses, notamment pour les pays africains. Soulignant un "jalon important" dans l'histoire de l'Afrique, Aspen a annoncé fin juillet la livraison des premières doses fabriquées localement. L'entreprise avait annoncé dans un communiqué que des vaccins seraient aussi livrés à l'UE "et sur d'autres marchés étrangers". A ce jour, moins de 2% de la population africaine est entièrement vaccinée, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). L'Afrique compte plus de 7,3 millions de cas et 185.000 décès.