Des Tunisiennes pour une société "démocratique et égalitaire"

8 mars 2011 à 17h01 par La rédaction

TUNIS (AFP)

Des ONG ont lancé mardi à Tunis une campagne visant au renforcement de la participation de la femme dans la construction d'une société démocratique et égalitaire dans la Tunisie de l'après Ben-Ali.

A l'occasion de la journée internationale de la femme, plusieurs organisations et associations ont lancé cette campagne "de la révolution populaire à la construction égalitaire" pour transmettre "un message clé sur les défis auxquels les Tunisiennes doivent faire face pour construire une société démocratique et égalitaire", a indiqué à la presse Sana Ben Achour, présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD).

"Nous avons fait cette révolution ensemble et nous devons également construire notre pays ensemble", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Selon cette militante, les bouleversements en Tunisie "donnent l'occasion au peuple et particulièrement aux femmes de reconstruire une société qui avait été étouffée mais qui commence à retrouver la force de se battre pour la démocratie, la liberté et la dignité".

La présidente du Comité de la femme au sein de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l'Homme (LTDH), Balkhis Méchri, a réclamé une nouvelle Constitution qui "stipule clairement l'égalite entre les hommes et les femmes dans tous les domaines".

Outre l'ATFD, cette campagne est également organisée par l'Association des femmes tunisiennes pour la recherche sur le développement (Afturd) et le Fonds des Nations Unies pour la population (Fnuap).

Jusqu'au 13 mars, sont prévus des débats et vidéo-forums sur les problèmes touchant la population féminine, des ateliers de dessin pour sensibiliser dans les écoles la question de l'inégalité des sexes.

Un grand rassemblement de clôture se tiendra le 13 mars en hommage à la révolution sous le slogan "ensemble dans la révolution, ensemble pour la reconstruction", a indiqué Mme Ben Achour.