Deux voleurs présumés tués lors du cambriolage d'un lycée sud-africain

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux voleurs présumés ont été abattus jeudi à Johannesburg lors d'un échange de coups de feu avec la police après le cambriolage en plein jour d'un lycée adjacent d'un commissariat, a-t-on appris de sources concordantes.

Aucun élève ou membre du personnel de l'établissement n'a été blessé lors ce braquage, qui s'est produit au moment où des lycéens s'apprêtaient à passer des examens.Les malfaiteurs armés de fusils d'assaut kalachnikov et de pistolets ont pénétré dans le lycée d'Edenvale, menacé des employés administratifs et exigé d'avoir accès au coffre-fort d'où ils ont dérobé 8.000 rands (500 euros).A l'arrivée de la police, une fusillade a éclaté. "Deux suspects ont été tués par balles", a déclaré à la presse un porte-parole de la police, Kay Makhubela. Un malfaiteur présumé a été blessé, deux autres arrêtés, tandis que plusieurs suspects ont réussi à prendre la fuite."Dans quel type de société vivons-nous quand on cambriole des écoles ?", s'est indigné le porte-parole. "Je suis dans une école et je trouve des balles au lieu de stylos, je trouve des Kalachnikov au lieu de cahiers !".Les malfaiteurs ont profité de l'entrée d'un parent dans l'établissement, placé sous surveillance vidéo, pour pénétrer dans la cour du lycée.L'Afrique du Sud est gangrénée par une forte criminalité. L'an dernier, plus de 20.000 personnes y ont été victimes de meurtres, soit 57 par jour.