Double explosion à Nairobi: au moins 3 policiers blessés

Par La rédaction

NAIROBI (AFP) - (AFP)

Trois policiers au moins ont été blessés dans une double explosion vendredi soir dans un quartier à population essentiellement somalienne de Nairobi, la capitale kényane, selon des sources policières.

"Trois policiers ont été blessés et transportés à l'hôpital", a indiqué à l'AFP un responsable policier présent sur les lieux de l'explosion.

Aucun mort n'a été immédiatement à déplorer dans ces explosions, survenues dans le quartier de Eastleigh, surnommé "la petite Mogadiscio" en raison de sa population majoritairement composée de réfugiés somaliens ou de Kényans d'origine somali.

Les explosions n'ont pas été immédiatement revendiquées.

"Nous avons eu des explosions et nos policiers ont été blessés", a déclaré à l'AFP le chef de la police de Nairobi, Moses Nyakwama.

Fin septembre, un enfant avait été tué et neuf autres blessés dans un attentat contre une église située dans un quartier proche de Eastleigh, au nord-est de Nairobi.

Le Kenya - et notamment la police kényane - est la cible d'attaques depuis l'intervention de son armée en octobre 2011 en Somalie voisine contre les insurgés islamistes shebab.