Ebola: le Rwanda annule les contrôles renforcés de voyageurs venant d'Espagne et des Etats-Unis

Par La rédaction

Kigali (AFP)

Le Rwanda a annulé les contrôles renforcés imposés aux visiteurs en provenance d'Espagne et des Etats-Unis pour prévenir toute importation du virus Ebola dans le pays des Grands Lacs, a annoncé jeudi la ministre de la Santé.

La ministre, Agnes Binagwaho, avait demandé cette semaine à tous les voyageurs séjournant au Rwanda qui s'étaient rendus en Espagne ou aux Etats-Unis les trois semaines précédant leur arrivée dans le pays de communiquer quotidiennement leur état de santé aux autorités.

Mais le président rwandais, Paul Kagame, a publiquement désavoué sa ministre sur Twitter, l'accusant d'avoir agi sans réfléchir.

En Afrique de l'Ouest, près de 10.000 cas d'Ebola ont été recensés, pour près de 4.900 morts.

Outre les trois pays les plus touchés dans la région (Guinée, Liberia, Sierra Leone), les Etats-Unis et l'Espagne ont enregistré des cas de contamination de la fièvre hémorragique sur leur territoire.

Les passagers venant de Sierra Leone, du Liberia et de Guinée, ou y ayant séjourné lors des 22 jours précédents, sont interdits d'entrée au Rwanda, à l'exception des ressortissants rwandais qui sont placés en quarantaine durant 21 jours à leur arrivée.