Egypte : Bob Bradley va devoir s'expliquer

Par La rédaction

Sortis par la République de Centrafrique (2-3 ;1-1) dans les éliminatoires de la CAN 2013, les Pharons manqueront pour la deuxième fois d'affilée une Coupe d'Afrique des nations. Les Egyptiens accumulent les désillusions sportives depuis leur victoire lors de la CAN 2008 au Ghana. Les hommes de Bob Bradley ont loupé la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale. Une anomalie pour une nation qui est détentrice du record de victoires à la CAN avec 7 succès. Le sélectionneur Bob Bradley va devoir fournir des éléments de réponse à la Fédération, pour expliquer cette descente aux enfers et trouver un remède pour relancer la machine.

Les Pharons meurent en silence. Après son match nul samedi à Bangui face à la République de Centrafrique (1-1, défaite 3-2 à l'aller au Caire), lors du second tour des éliminatoires de la CAN 2013, l'Egypte ne sera pas au rendez-vous sud-africain, programmé pour janvier 2013. A la suite de cette non-qualification, la seconde de rang, la Fédération égyptienne a exigé du sélectionneur national, Bob Bradley, qu'il dépose un rapport pour expliquer les raisons de ce nouvel échec. Sauvé par le Mondial 2014 au Brésil Si l'injonction laisse penser à une possible éviction, le technicien américain devrait conserver son poste, comme l'a laissé entendre le porte-parole (...)

> Lire la suite